19 décembre 2005

Une dernière au goût amer

L’ultime derby de l’année 2005 disputé samedi soir entre l’ASSP et Jura Sud aura tenu toutes ses promesses (2-2)… On ne peut pas en dire autant de l’arbitrage

img_6334_copieAu stade municipal, ASSP et Jura Sud 2-2 (0-0).

Spectateurs : 200.

Arbitre : M. Boutouba.

Buts : Barreto (47e), Grand (75e) pour Saint-Priest ; Janvier (49e), Mekkaoui (65e) pour Jura Sud.

Avertissements : Barreto (18e), Colloredo (34e), Barbosa (64e), Chapit (77e), Diallo (80e) pour Saint-Priest ; Dragan (22e), Bollini (63e), Traoré (68e) pour Jura Sud.

Expulsions : Barreto (77e) pour Saint-priest ; Traoré (85e) pour Jura Sud.

Saint-Priest : Clément – Colloredo, Chapit, Charvet, Velut – Grand, Barbosa (puis Diallo, 75e), Laigle (puis Sanchez, 46e) – Perchet, Definod (puis N’Silu, 80e), Barreto. Entraîneur : Eric Guichard.

Jura Sud : Falco – Giron, Berrut, Bollini, Goyon – Traoré, Janvier, Souaré, Dragan (puis Bradaïa, 80e) – Diatta (puis Cobret, 87e), Nirlo (puis Mekkaoui (63e). Entraîneur : Eric Fouda.

Il était dit que le père Noël ne ferait pas de cadeau à l’ASSP, samedi soir, contre Jura Sud. L’homme en noir de la rencontre non plus. Après une première période globalement dominée par les Sang et Or avec des montées de balle d’école, un Gary Perchet en grande forme et un Bruno Barreto têtu. Le meilleur buteur maison avec six réalisations trouvait d’ailleurs la faille dès le coup d’envoi de la seconde période d’une frappe placée des 16 mètres dans le petit filet droit. Un septième but personnel qui annonçait 45 minutes de folie. Jura Sud, quasiment sur la remise en jeu, égalisait. Clément, légèrement avancé après une première intervention, ne pouvait que suivre du regard le tir puissant de Janvier finir au fond de ses filets. Sanpriots et Jurassiens se rendaient « coups pour coups ». Les locaux allaient les premiers au tapis avec un but encaissé sur coup franc. Mais ils se relevaient très vite. Sur corner, Cyril Grand s’y reprenait à deux fois – de la tête puis du pointu – pour pousser le cuir derrière la ligne de but visiteuse. En tout cas c’est ce qu’il croyait. L’arbitre et son juge assistant en décidaient autrement et il n’en fallait pas plus à Cyril Grand pour se voir pousser les ailes de la revanche. A la 75e minute, parti du rond central, il éliminait quatre Jurassiens avant de réparer justice. « Encore une fois, le comportement des garçons a été irréprochable. Sur l’ensemble de la partie ils auraient même largement mérité de l’emporter », soulignait Eric Guichard, uniquement déçu comme les spectateurs et le banc jurassien par l’attitude de l’arbitre. « Plus que le but refusé à Cyril, les deux expulsions dans le dernier quart d’heure de Bruno Barreto chez nous puis de Traoré chez Jura Sud étaient injustifiée », poursuivait-il. Deux expulsions qui cassaient complètement une fin de match qui aurait pu être complètement folle. Résultat, si Saint-Priest passera les fêtes au chaud en tête de son groupe, il n’a pu complètement profiter de la victoire de l’OL au Pontet 3-0 et voudra aller chercher les quatre points au Racing le 7 janvier en match en retard.

Posté par cvetzel à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Une dernière au goût amer

Nouveau commentaire