19 novembre 2006

CFA: des regrets à la pelle

DEFINODNouvelle désillusion pour les San-Priots tenus en échec sur leur pelouse par une équipe d’Ajaccio qui n’aura rien lâché jusqu’au bout (2-2)

A deux situations près, le souhait d'Eric Guichard de voir sa formation livrer un match plein était exaucé. Car voilà, ces deux situations ont tout simplement coûté deux buts aux coéquipiers de Pierre Laigle. Solides, appliqués dans le jeu, les Sang et Or acculaient progressivement et méthodiquement leurs adversaires sur leur but. Titularisé, Rafik Bouderbal, jeune et prometteur attaquant, était intenable. Sa percussion et ses inombrables appels et contre-appels son placement au service du collectif finissaient par payer à la demi-heure de jeu pour un avantage que les locaux conservaient jusqu’à la pause. « Sur cette première période, Rafik aurait pu compter une passe décisive et un but supplémentaires. La différence n’a pas été faite. Dommage. Avec un plus gros avantage en notre faveur, Ajaccio serait revenu affaibli psychologiquement en seconde période », soulignait Eric Guichard conscient qu'un corse vexé est un corse deux fois plus dangereux. La première erreur d’inattention défensive locale était payée cash pour ce qui était la toute première occasion de but ajaccienne. L’entrée en jeu de Kevin Jacmot, de retour de blessure, donnait un véritable coup de fouet à l’attaque san-priote. L’ex-olympien obtenait un penalty que Di Tommaso transformait sans problème. « A partir de là, on a beaucoup trop subi l’impact athlétique de notre adversaire. On s’est débarrassé de ballons qu’on aurait dû mieux négocier », confiait l’entraîneur. A la 90e minute, Legalle ne pouvait rien sur un coup franc splendide dans sa lucarne gauche. Ajaccio repartait avec ce qu’il était venu chercher. Les Sanpriots tenteront de se refaire une santé du côté d’Agde, samedi, en coupe de France.

049Ce match vous a été présenté par...

Posté par cvetzel à 20:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur CFA: des regrets à la pelle

Nouveau commentaire